A- A A+

Bannière LOGO

CPIE des Pays Creusois
Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Haute-Vienne CPIE de la Corrèze

 

Ambrosia artemisiifolia L.

 

Pour tout signalement rendez-vous sur  http://www.signalement-ambroisie.fr/ plateforme Ambroisie

IDENTIFICATION

Origine : Amérique du Nord

Introduite en France au XIXème siècle.

 

Ambroisie à feuille d'armoise dessin

 

    

Localisation :

 

Les localisations des stations d'Ambroisie à feuilles d'armoise est visible sur le site de l'Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine sur http://ofsa.fr/ambroisie.

 

Description :

Plante herbacée, annuelle, visible de mai à novembre.

Taille :        De 30 et 120 centimètres.

Fleurs :       Inflorescence de petites fleurs verdâtres à jaunes. Fleurs mâles en forme de coupe renversée. Fleurs femelles insérées discrètement à la base des feuilles.

Feuilles :     Très découpées, opposées, vertes sur les deux faces, velues à presque glabre, de forme triangulaire et profondément découpées jusqu'à la nervure. 

Tiges :        Velues, très ramifié à la base, devenant rougeâtre à la floraison.

Racines :     Traçantes devenant légèrement pivotantes.

Fruits :        Akènes non plumeux mesurant quatre à cinq mm, cylindriques, poilus, munis de cinq à six épines, se terminant par un bec d’environ un mm de long.

Floraison :

Août à octobre

Fructification :

Octobre à novembre

 

Dissémination/ Reproduction :

Plante qui ne se multiplie pas de façon végétative mais uniquement par voie sexuée (par les graines). La pollinisation se fait par le vent. Arrivées à maturité, les graines sont dispersées dans un rayon de deux mètres autour de la plante mère. L’eau et les oiseaux participent à la dispersion des graines. Cependant, la dissémination par les activités humaines, telles que le transport de terre contaminée, le déplacement des engins agricoles, transport de graines contaminées, reste le plus grand facteur de dispersion.

 

Habitat :

Plante rudérale qui apprécie les terrains nus, remués ou travaillés, grèves et friches herbacées des grandes vallées. Espèce pionnière et opportuniste ne supportant pas la concurrence d’une végétation dense.

 

DESCRIPTION DES RISQUES

Risques pour l’homme :

Le pollen de la plante peut provoquer des réactions allergiques. Il suffit de cinq grains de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes apparaissent. Cela se traduit par un rhume identique au rhume des foins mais qui survient d’août à octobre. Les personnes sensibles peuvent présenter une rhinite, associée à une conjonctivite ou une trachéite, mais aussi pour certaines un asthme parfois très grave.

 

Risques pour l’environnement :

L’ambroisie à feuilles d’armoise, se développant dans les champs cultivés, notamment dans les cultures de printemps telles que le maïs, le soja ou le tournesol, envahit les cultures et les alentours accidentellement.

 

PREVENTION

Gestion et contrôle :

Moyens pour éviter la propagation de la plante :

- Jamais la semer ou la transporter.

- Ne pas transporter de terre à partir des zones contaminées par la plante.

- Nettoyer minutieusement la moissonneuse après contact avec la plante.

  • Ne

 

ELIMINATION 

Arrachage manuel ou mécanique :

Lorsque la plante envahit un espace, pratiquer l’arrachage manuel avant la floraison, pour éviter toute dissémination de grains de pollen. Cette technique recommandée sur de petites surfaces et de densité moyenne requiert beaucoup de main d’œuvre et de temps pour la mettre en place.Sur de plus grandes surfaces envahies, la fauche, le broyage ou la tonte sont principalement appliqués pour limiter la production de pollen et de graines. Ces techniques limiteront l’expansion de la plante mais ne l’élimineront pas car il faut prendre en compte la banque de graines présente dans le sol.

arrachage ambroisie

 

CONFUSIONS POSSIBLES

L’armoise commune (Artemisia vulgaris). Plante herbacée vivace, que l’on rencontre dans les régions tempérées, parfois cultivée comme ornementale.

Taille : 60 cm à 2 mètres

Feuilles : Moins profondément découpées et blanches à la face inferieure.

armoise commune

L’armoise annuelle (Artemisia annua).

Plante non pubescente. Elle possède des feuilles à segment large de moins de 2 mm, tandis que chez l’ambroisie, c’est plus de 2 cm.

Taille : Longueur comprise entre 30 et 100cm pouvant atteindre plus de 3 mètres en culture.

Feuilles : Supérieures à 3 cm de long à contour triangulaire.

armoise annuelle

 

PRECAUTIONS A PRENDRE

Toute manipulation de l’ambroisie à feuille d’armoise doit se faire avec un équipement

de protection adapté : gants de jardinage et masque contre les pollutions et les pollens.

Si les yeux sont atteints :rincer abondamment à l’eau durant, au minimum, 10 minutes.

Dans tous les cas, si les atteintes sont importantes, consulter rapidement un médecin.

 


Brûlage à l’air libre

Rappel du règlement sanitaire départemental de la Corrèze

L’article 84 de ce règlement interdit le brûlage, à l’air libre, des ordures ménagères.

Selon la rubrique 20 de l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement, relatif à la classification des déchets, les déchets verts issus des jardins entrent dans la catégorie des déchets ménagers et assimilés.

Les déchets verts issus de plantes envahissantes devront donc être brûlés dans des incinérateurs de jardin, dans la limite des réglementations locales données par les arrêtés municipaux.